On a testé pour vous : 

Logo boutique AWO Beauty
4 flacons AWO Beauty

Cette semaine nous avons testé pour vous Rose pirate, un concept encore jamais vu !

Depuis petite, je regarde ma mère appliquer son rouge à lèvres devant son miroir de salle de bain, dans celui de l’ascenseur le temps d’arriver 4 étages plus bas, dans le reflet de son poudrier, assise en voiture, ou même pour une simple petite retouche les yeux fermés juste après le repas. Le rouge à lèvres c’est un outil symbolique qui me rappelle ma mère. Un jour elle m’a donné le sien. Je l’ai longtemps amené avec moi, de pays en pays, de trousse de toilette en trousse de toilette, sans vouloir le quitter, ni vraiment le porter. Sa couleur ne m’allait pas particulièrement, mais sa valeur aussi bien sentimentale que de marque de haute gamme a fait que malgré mes tris de maquillage réguliers, je n’ai jamais osé le jeter. Mais j’imagine que je ne suis pas la seule à me trimbaler des années avec ce fameux rouge à lèvres que j’ai porté 2 fois, si ?
Alors un habit que l’on ne porte plus ou rarement, ça se donne, se vend, se répare ou même se retravaille. Mais un vieux rouge à lèvres tout sec… on en fait quoi ?

Le Baume à lèvres au cœur Rose Pirate dans votre étui

https://consolidr.fr/produit/le-baume-a-levres-au-coeur-rose-pirate-dans-votre-etui/

Eh bien Audrey a pensé à tout, et au lieu de me sentir triste ou coupable d’avoir jeté le rouge à lèvres que ma mère m’a donné, je l’utilise au quotidien comme baume à lèvres. Je garde le geste de cette femme élégante (ma mère), qui sort de son sac son plus beau rouge à lèvres, tout en gardant une couleur naturelle (moi) et en soulageant ma bouche. Oui, s’il ne fait pas 30 degrés et une humidité des tropiques, mes lèvres sont presque toujours déshydratées, et ça pique !
Au-delà de la valeur sentimentale, le baume de Rose Pirate nourrit vos lèvres de manière éthique et c’est ça qu’on aime. Depuis quelques années j’ai pris conscience de l’impact des produits de beauté et d’hygiène que l’on proposait aux femmes. Souvent les composants et/ou récipients de ces produits sont aussi bien mauvais pour notre corps que pour celui de notre planète. Je me suis retrouvée avec des “labellos” dans des tubes en plastique, détenant un baume qui certes, soulageait mes lèvres sur le moment, mais finissait également par rendre systématique le besoin d’en remettre. Avec celui de Rose Pirate, j’ai pu voir la différence en une nuit car je ne sentais pas forcément le besoin d’en réappliquer au matin. Aujourd’hui, j’en mets à peu près un jour sur deux, comme les crèmes de corps, pour protéger mes lèvres de la déshydratation. Et cela en toute confiance car je sais que la formule est faite par des expertes cosmétique, qu’elle est végane et à base d’ingrédients d’origine naturelle.
“Le baume contient de la cire de tournesol, du beurre de karité, de l’huile de noyaux d’abricot et aussi de la cire de fleurs de rose ; et protégé en son centre, un cœur anti-oxydant concentré en huile de noyaux de cerise et de patate douce.” Avec cette recette, j’ai l’impression que mes lèvres sont bien gâtées ! De plus, je retrouve une odeur fruitée qui se mélange un peu à celle du rouge à lèvres d’avant que l’étui a gardé, comme pour me rappeler son origine 😉

Awo Beauty

Je ne peux rien ajouter de plus, que de vous suggérer de tester à votre tour le baume à lèvres de Rose Pirate, car c’est un produit et une expérience que je recommande avec joie.

Ah oui ! Je suis certaine que si votre étui n’est pas aussi “vintage” que le mien, vous profiterez tout autant de l’expérience wink

Mia